dimanche 3 septembre 2017

Quatre lettres cachées


Virginia Woolf



Photo de couverture / Blog / Avis / Christian Bourgois / Vita Sackwille-West


4e de couverture :



A la portée de tous, elles étaient néanmoins dissimulées dans un tiroir secret. Ce n'est que récemment, lors d'un séjour au château de Vita Sackwille-West à Sissinghurst, qu'une étudiante particulièrement zélée et passionnée a exhumé ces quatre lettres écrites de la main de Virginia Woolf à son amie et amantec.

Inédite avant 1992, ces missives offrent aux admirateurs de Woolf un élément de plus dans la connaissance de l'univers intime de l'écrivain. On y retrouve sa liberté de ton dans ses conseils d'écriture, ses anecdotes domestiques et ses fausses scènes de jalousie.


Mon avis :

Une toujours aussi insaisissable Virginia Woolf


Pourquoi quatre lettres cachées ?
Tout simplement, parce que ces lettres adressées à Vita Sackville-West n'étaient pas destinées à la publication.
Alors que Vita Sackville-West voulaient partager la correspondance de son amie et amoureuse Virginia Woolf, elle ne voulaient pas que celle-ci soient publiées.
Pourquoi ?
Nul ne le sait. 

Ces quatre lettres nous en apprennent t'elles plus sur Virginia Woolf ? Je n'irai pas jusque là. A chaque fois que je lis la correspondances, les journaux intimes de cette prolifique auteure anglaise, j'ai l'impression que le mystère s'épaissit toujours autour d'elle.

Alors pourquoi lire ces quatre lettres cachées ? Parce que l'écriture de Virginia Woolf est toujours un délice :

"Et, quand vais-je te voir ? parce que, comme tu le sais, tu aimes maintenant plusieurs personnes, des femmes j'entends, physiquement j'entends, mieux, plus souvent, plus charnellement que moi."

Ce qui donne en Version Originale :

"And when am I going to see you ? because you know you love now several people, women I mean, physically I mean, better, oftener, more carnally than me."


Parce que un des petits plaisirs de ce petit livre est d'avoir la version française et la version anglaise originale réunie. J'aimerais que cela soit beaucoup plus souvent le cas. 

Nous avons, en  plus, des notes nous recontextualisant les lettres de Virginia Woolf, les événements  et les personnes dont elle parle. Ce qui est très utile.
Et à la fin de ce petit livre, quelques extraits de ces journaux intimes.


A tous ceux qui aiment Virginia Woolf, je conseille ce petit livre d'une cinquantaine de pages (à quatre euros).


4 commentaires:

  1. Oh c'est une bonne idée d'avoir mis les deux versions et de pouvoir voir exactement les deux côtés des lettres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui très bonne et pour moi -qui suis loin d'être aussi bilingue que toi), c'est très utile pour améliorer mon anglais !

      Supprimer
  2. Moi qui aime V. Woolf, ce livre est pour moi!

    (J'ai répondu à ton tag, après... pfiou... plein de temps!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous à fait, je te le conseille si tu aimes Virginia Woolf.
      Et merci beaucoup pour la réponse à mon tag. Je l'ai vue et tu m'as fait beaucoup rire !

      Supprimer